Follow Me

Close

Danse

L’école de danse de la MELI est pluridisciplinaire. Le contemporain, le Modern Jazz, le Hip-hop, la danse de Salon et les Claquettes y sont enseignés. Cette année, l’école fête ses trente ans. Une deuxième salle de danse a été créée et toutes les expressions dansées seront désormais regroupées en un seul et même lieu à la MELI.

ÉVEIL – INITIATION :

Il permet à l’enfant de se connaître mieux ainsi que son espace. C’est une préparation à la danse. Pour les plus jeunes, le travail se fait par le jeu avec l’aide d’accessoires pour leur donner toutes les notions d’espace, de latéralité, de motricité. Petit à petit, le travail se précise avec de la coordination, les différences rythmiques et le placement du corps. À la fin du cycle d’éveil, l’enfant est prêt à danser.

DANSE CONTEMPORAINE :

Au-delà d’une solide technique, issue du courant Graham*, la danse contemporaine permet l’apprentissage des données fondamentales du mouvement ainsi qu’une sensibilisation au langage chorégraphique ; car, chorégraphier, c’est avant tout exprimer une idée et la faire vivre par le mouvement.

(*) Martha Graham : danseuse américaine (1893), une des plus grandes pionnières de la danse moderne. Elle a su développer la science de la respiration sur laquelle elle établit la base de sa propre technique.

ÉVEIL ÉNERGÉTIQUE :

Ce cours s’adresse à tous ceux et celles qui veulent découvrir et redécouvrir comment s’échauffer en douceur, loin des performances, renouer avec son corps, dans le but de retrouver bien-être et santé.

• Nous travaillerons : la souplesse articulaire, abdominale, les étirements, la respiration consciente et le lâcher-prise.

• Nous apprendrons : à placer son corps pour éviter de nous faire mal dans la vie quotidienne, retrouver de l’énergie et nous assouplir, quel que soit notre âge

MODERN JAZZ :

Le jazz est une technique particulière et pure qui donne l’envie et la joie de danser. C’est aussi un travail technique de danse (barres, coordination des mouvements, rythmes et placements, chorégraphies).

Cela requiert une rigueur et une constance pour progresser et trouver le mouvement juste. Portée par des musiques qui bougent ou des musiques qui parlent, la danse jazz permet d’exprimer ce que les mots ne disent pas toujours. Elle permet aussi de se libérer et de tester toutes les possibilités de son corps.

En bref, on travaille dans la joie et les rires sur des musiques sympas, on apprend des chorégraphies et on transpire ! Et puis finalement, on accède au lieu sacré : on monte sur scène pour communiquer et montrer aux autres ce que l’on a appris.

DANSE DE SALON :

La danse de salon (rock, valse, tango, paso, madison, salsa, etc.) est une activité festive en toute occasion (anniversaire, fête, mariage, etc.).

C’est un plaisir qui se pratique seul ou en couple. Que l’on soit débutant ou confirmé, jeune ou âgé, cette discipline permet de s’exprimer et de découvrir de nouvelles sensations. Elle favorise l’épanouissement de son corps et le développement des contacts humains.

Danses de salon / danses musettes : elles regroupent les danses dites «standards» comme le tango, la valse, la valse viennoise, l’American Fox, le Slow foxtrot et les danses latines : cha cha cha, rumba, rock, samba et paso doble.

La valse musette, la java, le boston, et les danses anciennes comme la polka, la mazurka, etc.

Les danses modernes, nouvelles ou d’actualité, ex : lambada

Danses de société / Danses de style ou compétition : ces mêmes danses sont enseignées avec des chorégraphies dites de style ou sportives (cha cha cha, rumba, jive, samba, paso doble, quickstep, foxtrot, valse lente, etc.)

Rocks : rock triple, boogie-woogie, west coast swing, rock sauté, swing, lindy-hop, etc.

Danses latino : salsa, bachata, merengue, zouck, etc.

Tango Argentin.

HIP HOP :

Le hip-hop, ou musique hip-hop est un genre musical caractérisé par un rythme accompagné de chants. Le genre se développe en tant que mouvement culturel et artistique aux États-Unis à New-York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New-York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. La culture hip-hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip-hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement (source Wikipedia).

Dans les années 80, David Mathor découvre le hip hop avec comme référence des films tels que «Breastreet, Beatstreet»….plus tard il devient professionnel. Membre fondateur du groupe «O POSSEE» il intègre ensuite diverses compagnies «Camargo, Aktuel Force» et prodigue cet art avec passion.

CLAQUETTES :

Apprendre les claquettes est à la poortée de tous. Nul besoin de savoir danser ou connaître la musique. Les premiers pas sont accessibles à tous et permettent très rapidement de se faire plaisir. Mettre des fers sous les pieds et faire du son en rythme c’est magique !

Variée, joyeuse et entraînante, cette activité offre à chacun une grande liberté d’expression.

Pratiquer les claquettes c’est pouvoir s’épanouir à travers une activité artistique complète et divertissante.